[Championnat – 9ème journée] L’entame qui gâche tout

Pour le second match dans la nouvelle enceinte du Pau FC, les hommes de Rafaelle Novelli recevaient le Rodez Aveyron Football.

Après une belle victoire du côté de Tours la semaine dernière, les Palois voulaient surfer sur ce précieux succès face à une équipe Ruthénoise déjà bien classée en ce début de saison.

Mais d’entrée de jeu, ce sont les visiteurs qui se montrent les plus convaincants avec Dorian Caddy qui reprend bien le ballon suite à un centre venu de la gauche et en profite pour ouvrir la marque à bout portant après seulement 30 secondes de jeu (0-1, 1ère).

Pas le temps de se réveiller pour des palois groggy que juste après l’ouverture du score, les joueurs du RAF doublent la mise grâce à Ruffaut qui réalise un copié-collé de l’action précédente, sur un centre où l’attaquant aveyronnais était laissé seul dans l’axe (0-2).

Les Palois, menés de deux buts après moins de deux minutes de jeu, essayent de répondre par l’intermédiaire de Daubin, qui armait une frappe à l’entrée de la surface, mais le ballon fuyait le cadre du gardien des visiteurs (7ème).

Un jeu du chat et de la souris se met alors en place, entre des Ruthénois prompts à jouer en contre par leurs deux flèches offensives, et des Béarnais obligés de sortir pour revenir au score.

Boisgard bien lancé par Maisonneuve bute sur le gardien visiteur (24ème), Arbaoui sur une frappe sèche de l’extérieur de la surface (26ème), ou un but refusé à Boisgard pour une position de hors-jeu (28ème) donnaient de l’espoir aux nombreux spectateurs venus garnir les travées du nouveau stade.

Malheureusement, à la demi-heure de jeu, le score s’alourdit avec un doublé du serial buteur de Rodez, Dorian Caddy : sur un rush de Bonnet côté droit, ce dernier a tout le temps de trouver son partenaire bien démarqué dans l’axe, qui catapulte le cuir dans les filets d’un Guendouz impuissant (33ème).

Les visiteurs étaient donc à cette heure en très bonne position dans ce match. Mais il restait encore une heure de jeu et rien n’était encore terminé : les espoirs revenaient côté palois et par le biais du jeune attaquant de Pau prêté par le FC Metz, Vincent Thill.

L’international Luxembourgeois au jeu intelligent frappe en position de pivot depuis l’entrée de la surface de réparation après avoir réussi son crochet et arrive à tromper le gardien adverse (1-3, 39ème).

Après une fin de mi-temps plutôt tendue et une dernière occasion ruthénoise avec un centre-tir qui finissait sur la transversale de Guendouz, l’arbitre sifflait et renvoyait les joueurs aux vestiaires. Le score était de 1-3 en faveur des visiteurs,  et dans les tribunes, les supporters espéraient encore la remontée des jaunes et bleus, qui semblait somme toute encore envisageable.

Au retour des vestiaires, locaux et visiteurs font jeu égal, et au final peu d’occasions à se mettre sous la dent en cette seconde partie de match, si ce n’est une frappe de Thill qui finit sa course au-dessus des cages du portier aveyronnais après un bon raid de Boisgard (50ème), une frappe d’Arbaoui freinée (71ème) ou une déviation de Batisse sur un coup franc qui finit sur la barre (87ème).

A la fin des 90 minutes, ce sont donc les visiteurs qui s’imposent logiquement sur le score de 1-3, le résultat d’une entame totalement ratée de la part des locaux.

Vendredi prochain, les Palois iront à Rouen défier Quevilly Rouen pour la 10ème journée de Championnat, un match qui sera à suivre en intégralité sur FFFTV à partir de 19H50.

Mickaël Nassieu.

Pau FC

Billetterie : 06 64 41 09 70  
billetterie@paufc.fr

Boutique : 06 64 41 09 70
boutique@paufc.fr

Commercial : 06 25 26 03 64
b.roumegoux@paufc.fr

 

Abonnez-vous

Newsletter

Recevez notre actualité chaque semaine

Ma Newsletter

Minimum 4 caractères