1POINT IMPORTANT

Le PAU FC se déplaçait au stade Bonal pour y affronter Sochaux, bien ancré dans le ventre mou, à l’occasion de la 33e journée de Ligue 2. Les palois, revigorés par une série de 6 matchs sans défaite, venaient avec des ambitions, obnubilés par cette lutte pour le maintien.

La première mi-temps est équilibrée mais les béarnais vont craquer très tôt dans la partie. Sur un contre rondement mené, l’attaquant sochalien Ambri conclu d’un tir croisé puissant (12′). Un scénario qui se répète une nouvelle fois à l’extérieur. Le PAU FC encaisse l’ouverture du score, il lui a fallu comme souvent cette saison courir après le score.

« Mental d’acier »

Cette équipe ne lâchera rien jusqu’à la fin ! Les hommes de Tholot vont poursuivre les efforts, intensifier leur domination technique et dans la possession.

A force de subir l’intensité béarnaise, les doubistes vont logiquement se faire punir. A l’image d’Itaitinga, les palois ont eu plusieurs occasions de marquer. Mais la délivrance va intervenir peu avant l’heure de jeu. Notre capitaine et chef de troupe, Batisse, se retrouve à la réception d’un centre de Lobry pour remettre les équipes à égalité (56′).

Dominateurs, les jaune et bleu auraient pu l’emporter. Cheikh Sabaly a eu notamment l’opportunité de doubler la mise en vain.

Reste que ce point ramené du stade Bonal est précieux, le PAU FC porte sa série à sept matches sans défaite et devance désormais Caen à la 15e place grâce à un meilleur goal-average.

Mais attention, Chambly et Guingamp ont gagné. La bataille pour le maintien n’a pas fini de faire rage. Il faudra dès ce mardi poursuivre cette marche en avant avec la réception compliquée d’Auxerre, toujours en course pour la montée.

Laisser un commentaire

PAU FC

Billetterie :   billetterie@paufc.fr

Boutique : boutique@paufc.fr

Commercial : a.wargnies@paufc.fr

 

Abonnez-vous

Newsletter

Recevez notre actualité tous les mois

Ma Newsletter

Minimum 4 caractères